Interview de Julien Hervouet, président de jury Start West 2018

Dès 2010, Julien Hervouet positionne son entreprise iAdvize sur le marché naissant du marketing conversationnel. A partir d’une première référence (Fnac) et d’un premier investisseur (fond Kima), il fera une première levée de fonds significative auprès d’Alven pour se développer en France, puis lèvera 10M€ pour se lancer en Europe (2015) et en octobre 2017 il réalisera une levée de 32 millions € pour poursuivre sa destinée à l’international, principalement USA et Europe, avec un nouveau service innovant ibbü : une communauté de passionnés, rémunérés pour conseiller en ligne les clients des marques.

Aujourd’hui iAdvize, c’est 600 entreprises clientes générant plus de 1 milliard€ de CA par an à partir de ses solutions.

Pourquoi avez-vous accepté de présider un des deux jury de Start West ?

C’est une honneur et un plaisir de présider l’un des deux jury de Start West. C’est l’opportunité pour moi d’offrir un regard et de soutenir la nouvelle génération d’entrepreneurs. 

Qu’attendez-vous des pitchs des porteurs de projet ?

J’ai été amené à pitcher iAdvize lors de concours, je sais que l’exercice est difficile dans le temps impartis. J’attends de la part des porteurs de projets de l’enthousiasme, de la passion. Mais aussi et surtout une vision, c’est à dire une vraie capacité à traduire les enjeux majeurs auxquels ils s’attaquent et les solutions apportées. J’attends également de l’ambition, notamment international !

Start West 18è édition : un label pour les investisseurs, quel est votre avis sur l’accès au financement pour les startups innovantes ?

Le marché a évolué de façon très positive depuis 2010.  Bien que les investisseurs restent centralisés sur Paris l’offre d’investissement en Seed n’a jamais été aussi importante, il y a une forte capacité de déploiement. C’est une opportunité unique !
Dans le même temps il n’y a jamais eu autant de projets et d’entrepreneurs de qualité. Il faut donc savoir tirer son épingle du jeux.